Nous constatons jour après jour que la crise sanitaire mondiale s’amplifie avec ses conséquences douloureuses pour ne pas dire terribles sur le plan humain. Malheureusement la pandémie risque de durer plusieurs mois et si le 11 Mai est annoncé comme étant la date de reprise, celle-ci ne sera pas totale et certains spécialistes prévoient une sortie de crise pour juin ou même juillet prochain. 

Quels sont les impacts à venir suite à la crise du Coronavirus ? 

  1. Sur le plan macro-économique, la reprise de l’inflation et une hausse des taux d’intérêts sont attendus.
  2. Sur le plan financier le système bancaire international prend des mesures pour éviter un krach boursier.
  3. Sur le plan social, des mouvements sociaux sont à craindre.
Les activités professionnelles vont donc être fortement impactées par cette crise économique et nos TPE départementales risquent de subir un lourd tribut si elles ne prennent pas les mesures qui s’imposent. Nous constatons en effet qu’à des degrés plus ou moins différents, tous les secteurs d’activités sont d’ores et déjà touchés y compris les activités qui paraissaient devoir être épargnées. Il est donc impératif que vous preniez,  dès à présent des décisions pour parvenir à passer ce cap plus que difficile.

Comment se prémunir de l’impact du coronavirus sur mon entreprise ?

Pour cela, référez-vous à votre expert comptable Perpignan. Nous nous tenons informés quotidiennement des dernières mesures de soutien à l’économie nationale annoncées par le gouvernement. Cela nous permet d’être le plus réactif possible et de vous conseiller de manière fiable et précise.  Notre action à vos côtés dès le premier jour n’a été rendue possible que parce que notre organisation a été opérationnelle dès les premières mesures de confinement annoncées. Parce que nous sommes votre partenaire conseil, nous insistons pour que vous preniez dès maintenant si cela n’est pas encore fait, les mesures suivantes qui s’imposent parce que nul ne sera épargné par cette crise. 

Sollicitez vos partenaires financiers pour obtenir :

  • Le report des échéances des emprunts professionnels et privés sur six mois au moins en reculant la date du terme des prêts.
  • Le report des échéances des contrats de crédit-bail et de location longue durée sur six mois au moins en reculant la date du terme des contrats. 
  • La mise en place du prêt de trésorerie garantie par l’état dont le taux d’intérêt est de 0.25% pour la première année que nous vous conseillons de souscrire avec un différé d’un an et sur la durée maximale de cinq ans. Le taux d’intérêt sur les cinq années suivantes sera fixé par votre organisme bancaire. A ce sujet, nous préférons un prêt de trésorerie à court terme à une augmentation de l’autorisation bancaire qui pourra être remise en cause chaque année et dont le taux d’intérêt sera bien plus élevé.
Négociez avec votre banque les frais et les modalités relatifs à ces différentes demandes.

Le Point sur les cotisations sociales : 

  • Nous vous rappelons que l’URSSAF des indépendants a suspendu ses échéances mensuelles ou trimestrielles jusqu’à mi-juin 2020.
  • Les caisses de retraite des indépendants comme la CARMF, la CARCDSF, la CARPIMKO, la CIPAV …. ont annoncé le report des cotisations sociales en fonction de l’évolution de la situation  avec un lissage  des cotisations sur la fin d’année. 
  • L’échéance mensuelle de l’URSSAF des salariés au 15/03/2020 a été suspendue suite à l’intervention du cabinet et avec l’autorisation des URSSAF.
  • Le paiement de l’échéance du 15 avril et 25 avril pour les cotisations sociales (URSSAF, RETRAITE, PREVOYANCE, SANTE) assises sur les rémunérations versées à vos salariés sera étudiée au cas par cas selon vos directives après établissement des fiches de paie.
Un dispositif d’activité partielle géré par le pôle social du cabinet a été mis en place. Les dossiers sont instruits par les services de l’état qui accepteront ou refuseront la prise en charge. Les entreprises qui subissent fortement cette période de confinement pourront négocier avec leur bailleur un report de loyer afférent aux locaux commerciaux. 

Le point sur le prêt de trésorerie : 

  • Il est donc indispensable que vous négociiez avec votre banque le prêt de trésorerie garantie par l’état dont le taux d’intérêt est de 0.25% pour la première année que nous vous conseillons de souscrire avec un différé d’un an et sur la durée maximale de cinq ans.
  • Le taux d’intérêt sur les cinq années suivantes sera fixé par votre organisme bancaire. Ce prêt de trésorerie permettra d’étaler dans le temps les charges fixes de l’entreprise durant cette période de confinement où le chiffre d’affaires sera quasi inexistant.
  • Une fois la crise sanitaire passée, ce prêt de trésorerie permettra également de financer les reports de charges précités. Ainsi les reports de charges pourront être payés grâce au déblocage des prêts de trésorerie sans impacter la trésorerie de l’entreprise en cette période qui s’avèrera très difficile.
I Enfin, un fonds de solidarité financé par l’Etat et la région a été mis en place. Comment déposer une demande d’aide exceptionnelle de 1500 € ILe

Le point sur les impôts sur le revenu

Nous sommes à même de moduler à la baisse les acomptes d’impôts sur le revenu des indépendants, artisans, commerçants, professions libérales, et les dirigeants des associations fiscalisées, qui paient l’impôt sur le revenu, si vous estimez que votre bénéfice 2020 sera fortement impacté par la crise sanitaire que nous traversons. Il en est de même pour les gérants majoritaires de SARL et les dirigeants de SAS. 

Votre cabinet d’expertise comptable avec vous !

Notre Cabinet d’expertise comptable à Perpignan fait front pour vous aider à faire face aux difficultés financières rencontrées ou à venir. Compte tenu du nombre important de demandes qui nous sont faites, nous vous remercions d’avance de nous solliciter de préférence par mail.  Vous pouvez compter sur nous pour vous aider à traverser cette crise sanitaire d’une ampleur exceptionnelle. expert-comptable-perpignan-rabetllat-logo